Nos Olives

Le CHETOUI

La variété « CHETOUI » au nord (Jendouba & Bizerte & Siliana & Zaghouan) : C'est la deuxième principale variété d'olive à huile, elle domine les oliveraies du Nord de la Tunisie où elle est présente de Grombalia à Béja et de Zaghouan à Bizerte. Dans le gouvernorat de Nabeul, il existe une autre variété dont les olives sont plus grosses que celles de la Chétoui appelée Chaaïbi (de chaab = peuple). La caractérisation moléculaire qui pourrait discriminer entre ces deux variétés et confirmer s'il s'agit de synonymes ou d'homonyme est en cours. L'olive Chétoui est de grosseur moyenne avec un poids moyen de 2,8 g et un rapport P/N qui atteint en moyenne la valeur de 7 à maturité.

L'huile de cette variété possède un pourcentage d'acides gras saturés beaucoup moins élevé que celui de l'huile de la Chemlali de Sfax, ce qui la rend moins figeable. Le rapport I/S est de 6,8 à maturité et l'acide oléique représente en moyenne 70% de l'ensemble des acides gras. Par ailleurs, l'huile de cette variété garde le même temps de stabilité au cours de la période de maturation des olives. Au niveau sensoriel, les olives de la Chétoui donnent une huile fruitée avec des arômes intenses d'amande verte accompagnés d'un goût amer et piquant perçu avec une intensité moyenne à forte. L'intensité de l'amertume baisse au cours de la maturation des olives, mais reste toujours perceptible.

"Le murmure d'un verger d'olivier a quelque chose de très intime, d'immensément vieux. C'est trop beau pour que j'ose le peindre ou puisse le concevoir"

Vincent Van Gogh
peintre hollandais 1853 - 1890

Nos Produits

Ils parlent de nous

J'ai reçu mes deux bouteilles ce matin. Je suis impressionné par la qualité de l'emballage , le soin des détails ... Bravo! Rassurez-vous , je vais commander à nouveau ... et le goût ... fort ... puissant ... exactement ce que je cherchais ...
john white, des aliments et des produits
Ma nièce était tellement excitée quand nous lui avons donné l'huile Pela Doliva à Noël . Elle aimait absolument recevoir. En fait, je l'ai utilisé sur nos plats spéciaux pour le réveillon de Noël . Elle a ajouté tellement de saveur!
Pierre ALBARI dégustateur privé
J'ai reçu l'huiles d'olive perla d’oliva aujourd'hui et je dois dire que je suis très impressionné par tout. Les bouteilles et les emballages.
Serge de Dijon, Commercant
" C'est un site merveilleux ! Bravo ! La section sur les " conseils " ... est une excellente idée ... soyez sûr que je passerai le nom Perla Doliva au tours de moi... " r
Cristophe/Marseille Les meilleurs marchés

Conseils

La conservation d’huile d’olive :

Une huile sortie du moulin évolue assez rapidement. Durant les deux premiers mois, elle se bonifie, ses saveurs secondaires s’affirment. Une huile « verte » dont les olives ont été broyées tout de suite après la récolte (sans stockage de 2 ou 3 jours) va beaucoup changer en 6 mois. Elle va mûrir. De manière générale, une huile se conserve au maximum deux ans. Les conditions idéales de conservations sont de placer votre bouteille dans un endroit frais (entre +15°C et +18°C) et à l’abri de la lumière. Il faut éviter les variations de température qui nuisent à son goût. Si vous la stockez à moins de 8°C, elle va se figer et prendre un aspect trouble. Dans des conditions moyennes de conservation, sa teinte devient plus pâle au bout d’un an et elle commence à perdre ses arômes.

L’huile d’olive à chaud :

L’huile d’olive; se comporte parfaitement à la cuisson : son point de fumée est de 210°C, comme celui de l’huile d’arachide, alors que celui de l’huile de tournesol est de 170°C et celui du beurre 132°c c’est une excellente huile de cuisson, convenant aussi bien aux sautés minutes, aux plats mijotés qu’aux fritures. Cependant, il n’est pas recommandé d’atteindre le point de fumée qui modifie la composition chimique de l’huile, dégageant des dégradations inodores mais nuisibles. Ces transformations sont valables pour tous les corps gras. De plus, il existe à cette température un risque d’inflammation. Durant le service, lorsque la friture n’est pas utilisée, il est recommandé de réduire la température du bain d’huile à 165°C l’huile doit être changée aussi souvent que nécessaire et conservé à l’abri de l’air dans un récipient hermétique. En cuisson sautée ou rissolée, éviter d’atteindre la température de fumée pour ne pas dénaturer l’huile et conserver ainsi sa saveur originale.

Notre Bureau

  • A 27 - Z.I Elrtiyeh - Jendouba - 8100
  • Email 1: atefdhaouadi@gmail.com
  • Email 2: contact.dhbo@gmail.com
  • Tél Tunisie: 0021698488828
  • Tél France: 0033633695396